Rafael Nadal

vilwix/ mai 17, 2017/ Fiche joueurs/ 0 comments

 

 


Nationalité: Espagnol

Date de naissance: 03/06/1986 (31ans)

Profil: Gaucher / Revers à deux mains

Derniers résultats


 

1er service
72
2ème service
59
Retour
43
Mental
60
Fiabilité
80
Terre battue
Gazon
Dur

Phénomène de précocité et roi de la terre battue, Rafael Nadal a marqué de son empreinte l’histoire du tennis, en ayant battu un bon nombre de records. Sa faim de victoire est insatiable


Service: Le service de Rafael Nadal a beaucoup évolué avec le temps. D’abord moyen, il n’était qu’une manière de débuter le point. Le fait d’être gaucher le rendait plus difficile à retourner qu’un simple service de droitier. Sa préoccupation était d’obtenir un fort taux de première balle. Son coup droit lui permettait alors de finir le point. Le Majorquin a ensuite appris a imposer plus d’agressivité et de puissance. Il en reste néanmoins moins puissant que beaucoup de joueurs du circuit ATP. Nadal possède en revanche un des meilleurs taux de première balle du circuit (seul John Isner fait mieux)

.

Coup droit: Le coup droit de Rafael Nadal est connu pour son efficacité ainsi que pour ses effets. La force de son bras et de son poignet lui permettent d’effectuer une panoplie de coups, en donnant notamment un effet rotatif extrême à la balle (spin). Les balles de Rafael Nadal en coup droit sont celles qui subissent le plus de rotation. Ses balles peuvent en effet atteindre jusqu’à 5000 rotations par minute, avec une moyenne de 3200.Ce qui rend le retour compliqué pour l’adversaire et l’oblige à effectuer des fautes. En plus de cet effet, l’Espagnol aime également frapper à plat pour finir le point en coup gagnant. Son coup droit est si efficace que même lorsque ses adversaires cherchent son revers il se met en position coup droit pour ensuite asséner un coup croisé, ou le long de la ligne.

Retour: Mais Rafael Nadal, c’est également une qualité de retour hors du commun, bien aidée par son poignet et son bras gauche d’une solidité et d’une force atypique. Aucun joueur, ou presque, ne rivalise avec le Majorquin dans ce domaine.

Revers: Nadal dispose d’un revers solide, sans toutefois être incroyable.Au vu de la qualité de son coup droit, l’Espagnol n’utilise pas beaucoup son revers. Celui-ci lui permet néanmoins d’attaquer (avec puissance) et de défendre.

Echanges:. Rafael Nadal n’est pas espagnol pour rien. Son profil de jeu est typique des spécialistes de terre battue qu’il est. Capable de durer de longues secondes dans un échange sans commettre de fautes. C’est d’ailleurs sa stratégie. Il excelle particulièrement face aux attaquants puissants mais quelque peu maladroits qui cherchent à tout prix à finir le point rapidement.

Mental: Rafael Nadal  possède un fighting spirit à toute épreuve. Même mené sévèrement, le Majorquin ne se donne jamais pour vaincu et se bat sur chaque balle. Il figure parmi les joueurs les plus fiables sous la pression. Il possède d’ailleurs le meilleur taux de balles de break sauvées du circuit ATP.

Physique: Mais que serait le Majorquin et ses coups droit s’il ne possédait pas ce jeu de jambes si terriblement efficace. Celui-ci lui permet de couvrir toutes les parties du court et de se placer idéalement pour asséner ses balles, notamment en coup droit, même lorsque ses adversaires cherchent son revers. Rafael Nadal est une bête physique qui aime user ses adversaires physiquement. L’Espagnol peut durer des heures sur un court et son jeu n’en pâtit pas, ou presque pas.

 


 

Dur de trouver des points faibles à Rafael Nadal, tant son jeu semble s’adapter à toutes les conditions.

C’est peut-être au niveau de la qualité de son premier service qu’on peut y déceler une faiblesse. Pas très puissant, son service n’est pas retourné avec de grosses difficultés par les bons joueurs en retour.

Sur herbe et sur dur, Nadal est moins performant que sur terre battue mais y reste terriblement dangereux.

Avec un jeu basé sur la défense, Rafael Nadal manque parfois d’initiative dans l’échange. Ses défaites contre Roger Federer en 2017 ont eu la marque de cette faiblesse.

Le revers de Nadal, bien que solide, n’est pas le plus dangereux du circuit. Il est le point que cherchent à viser ses adversaires. Sa capacité à redresse la balle en revers au filet laisse également à désirer.