Que veulent dire les cotes des joueurs de tennis?

vilwix/ octobre 8, 2017/ Articles/ 0 comments

Que diraient les cotes des joueurs si elles pouvaient parler, et quels messages sous-jacents laissent-ils aux parieurs? Analysons-les de plus près et interprétons-les

 

1,01 – 1,04: « Même si je jouais sur une seule jambe et avec la diarrhée, mon adversaire n’aurait aucune chance »

En d’autres termes, la différence de places ATP qui séparent ces deux joueurs constitue un gouffre et le joueur disposant de cette cote est ultra-favori. Le seul intérêt que vous pourriez y retrouver serait d’opter pour un 2-0 ou un 3-0 en grand chelem. Il s’agit par exemple de la cote de Rafael Nadal ou de Roger Federer pour leurs premiers matchs d’un tournoi.

1,10 – 1,15: « Ce match est une aubaine pour moi, mon adversaire revient de blessure ou est en cours de forme. De mon côté, j’ai rassuré sur mes dernières sorties »

En d’autres termes, le joueur partant favori avec cette cote devrait remporter haut la main le match, mais il n’est pas exclu, qu’il laisse traîner des points en route. L’intérêt pour les parieurs ici, serait d’opter pour un handicap négatif de points(-3,5 par exemple)

1,20 – 1,25: « Si le match et le tournoi m’intéressent, ça ne devrait pas être bien compliqué. Encore faut-il que je m’y investisse autant ou plus que mon adversaire, qui pourrait bien sortir le match de sa vie et m’enquiquiner« 

En d’autre termes, les bookmakers ont accordé leur confiance au joueur en considérant que de par son historique de rencontres face à son adversaire, sa forme du moment et son classement ATP, il devrait survoler la rencontre. Il s’agit souvent des cotes conférées aux gros serveyurs tels Ivo Karlovic ou encore John Isner face à des joueurs dont le service reste bon mais sans plus.

Ce genre de rencontres doit être bien analysé, tant en terme de motivation que de forme du moment et de compatibilité des deux joueurs. Les bookmakers aimant attribuer un favoritisme exagéré à certains.

1,30 – 1,35: « Un peu de sérieux et de rigueur devraient suffire. En face, il y a de grosses lacunes « 

On commence à entrer dans des paris intéressants pour nous parieurs, dans l’optique d’un combiné à deux matchs. On peut même doper la cote en optant pour un léger avantage négatif au favori.

1,40 – 1,45: « Bon, mon tirage aurait pu être plus dégueulasse. Mais il va falloir quand même batailler sec »

Le joueur reste favori, mais s’il est mentalement friable ou qu’il ne passe aucune première balle, il pourrait vite se faire sanctionner. C’est souvent la cote attribuée à Lucas Pouille contre des joueurs que d’autres jugeront favoris et bien capables de le battre (Donaldson, Donald Young…)

1,50 – 1,55: « Cool, les bookmakers pensent que je suis favori »

On commence à entrer en eau trouble. Les deux joueurs valent presque pareil mais un détail va faire pencher la balance: l’historique de confrontations, le fait de défendre des points, de jouer à domicile…

1,60 – 1,70

Même chose ici. Il s’agit d’une belle cote pour nous parieurs, qui devrait se valider, si les pièges sont désamorcés et que la rencontre est bien analysée. Car attention, un détail, comme la motivation du joueur, son état physique ou un mauvais début de match pourrait avoir raison de votre pari.

1,75 – 2,00: « Si je joue lundi, je gagne, si je joue mardi, je perds, si je joue mercredi je gagne et si je joue vendredi je perds. »

En d’autres termes, ce match est un pile ou face et selon l’alignement de Saturne avec Vénus et Jupiter, le joueur 1 comme le joueur 2 pourrait gagner. Parfois, les bookmakers vous offrent ces cotes alors qu’un des deux joueurs est assez clairement favori. Il s’agit dans ce cas d’une value bet qu’il pourrait être intéressant de prendre.

Au-dessus de 2: « Ce soir, je vais conclure. Sur un malentendu, ça peut passer.« 

En d’autres termes, le joueur disposant de cette cote part outsider, en est conscient, mais sait qu’il peut bousculer la hiérarchie en cas de méforme ou de manque d’envie de son adversaire.

Chez les femmes, ce type de cote passe plus régulièrement que chez les hommes.

 

Dans le tableau ci-dessous, vous pourrez voir le pourcentage théorique de chance que possède un joueur de remporter le match en fonction de sa cote

CoteChance de remporter le match
1,0496%
1,1091%
1,1587%
1,2083%
1,2580%
1,3077%
1,3574%
1,4071%
1,4569%
1,5067%
1,5564,5%
1,6062,5%
1,6560,6%
1,7058,8%
1,7557%
1,8055,5%
1,8554%
1,9052,6%
1,9551,3%
2,0050%
2,1047,6%
2,2045,45%
2,3043,47%
2,4041,7%
2,5040
2,6038,4
2,7037%
2,8035,7
2,9034,5%
3,0033%
3,2031,25%
3,4029,4%
3,6027,77%
3,8026,3%
4,0025%
4,2023,8%
4,4022,7%
4,6021,7%
4,8020,8%