Faut-il tenir une blacklist (liste noire)?

vilwix/ juin 6, 2017/ Articles/ 0 comments

C’est une question qui revient souvent dans les paris sportifs. Et dans le tennis, peut-être plus que dans n’importe quel autre sport. Tenir une liste noire (aussi appelée liste rouge) vous permettra de ne pas ou ne plus tomber dans le traquenard des matchs pièges. Quels sont les critères pour la dresser?

Les joueurs non fiables

Certains joueurs ne vous réussissent pas alors qu’ils peuvent très bien réussir à d’autres. Si vous le jouez gagnant, il s’incline. Si vous pariez contre lui, il l’emporte. Il doit s’agit d’un  joueur instable, aussi bien en tant qu’outsider que favori. Mieux vaut donc s’en méfier.

Quelques tennismen sont en effet connus pour leur volatilité. Leur manque d’investissement dans des rencontres, leur nerfs à fleur de peau, leur mental très friable…Si bien que vous vous rendrez vite compte que vous devrez en méfier comme de la peste. La plupart des parieurs tennis tiennent une liste noire, et dans celle-ci figurent bien souvent deux joueurs répondant parfaitement à ces critères: Benoît Paire et Fabio Fognini. Le français et l’Italien sont en effet connus pour leur talent hors-pair mais surtout pour leur caractère versatile, leur capacité à gagner contre les meilleurs et perdre contre les plus modestes, leurs cassages de raquettes, leurs coup de gueules, leur nonchalance et leur tendance à se déconnecter en pleine rencontre.

En évitant constamment les matchs qui concernent ces deux joueurs, vous éviterez les mésaventures.

Dans la rubrique Fiche des joueurs, vous trouverez la fiabilité correspondant à chaque joueur. Celle-ci est calculée en fonction des matchs remportés par le joueur lorsqu’il part comme favori.

Les tricheurs suspectés

D’autres joueurs sont et ont été suspectés de balancer des rencontres (Davydenko à l’époque) afin de remplir les poches de réseaux de parieurs peu scrupuleux.

En 2016 la BBC avait émis une liste noire de 15 joueurs suspectés d’avoir truqué leur match. Ils ont en commun d’avoir joué au moins dix matches lors desquels ont été constatées des fortes variations de cotes entre le moment où le bookmaker les a déterminées, et le début des rencontres.

Voici la liste:


Igor Andreev (RUS), 15 matchs suspects
Alex Bogomolov Jr (RUS), 18 matchs suspects
Juan Ignacio Chela (ARG), 15 matchs suspects
Ivan Dodig (CRO), 12 matchs suspects
Matthew Ebden (AUS), 14 matchs suspects
Teymuraz Gabashvili (RUS), 11 matchs suspects
Daniel Gimeno-Traver (ESP), 11 matchs suspects
Andrey Golubev (KAZ), 14 matchs suspects
Jan Hajek (RTC), 13 matchs suspects
Lleyton Hewitt (AUS), 13 matchs suspects
Denis Istomin (OUZ), 11 matchs suspects
Lukas Lacko (SVQ), 15 matchs suspects
Albert Montanes (ESP), 15 matchs suspects
Michael Russell (USA), 13 matchs suspects
Janko Tipsarevic (SER), 13 matchs suspects


Les joueurs aux caractéristiques de jeu particulières

Posez-vous toujours la question. Le joueur sur lequel je mise possède-t-il un style de jeu très restreint, qu’un grain de sable dans la machine peut frustrer?

Lorsqu’un joueur base son jeu sur son service, il est fort probable qu’il vous cause des déconvenues. Un jour sans au service, un vent défavorable et vous voilà dans la panade. C’est pourquoi Ivo Karlovic, joueur qui ne possède rien d’autre (ou presque) que le service peut figurer à juste titre dans votre liste noire.

Les joueurs friables physiquement

Quelques-uns ont également tendance à posséder un physique friable, malgré leur bonne attitude sur le court et leur volonté de bien faire. Kei Nishikori a par exemple été contraint plusieurs fois d’abandonner ou de ne pas se présenter à un match en raison d’un pépin physique. De même pour Milos Roanic. Ces deux joueurs sont pourtant assez fiables.

Sur des matchs de Grand Chelem, qui peuvent atteindre cinq sets, il vaut mieux bien avoir à l’esprit ce paramètre.

Les « récupérateurs de chèques »

Certains joueurs sont bien connus pour venir récupérer les chèques.

Leur présence dans des tournois mineurs, juste avant les grands rendez-vous doivent également attirer votre attention.

 

Vous l’avez compris, ayez à coeur de tenir une black-list actualisée. Tirez leçon de vos derniers paris tennistiques pour ne pas ou plus passer au casse-pipe. Si un joueur vous fait défaut deux ou trois fois d’affilée, raisonnez-vous et black-listez-le.

 

Ayez votre armée de joueurs

 

A contrario, certains joueurs vous réussissent et font preuve d’une fiabilité particulière.

Lorsque le taux de fiabilité joueur dépasse les 75%, celui-ci s’avère particulièrement fiable. Cela sginifie que lorsqu’il part comme favori, il l’emporte dans 75% des cas. Par expérience, vous arriverez à connaître les joueurs qui vous sont fiables et qui vous permettent de remporter de nombreux paris.

 

N’hésitez donc pas à consulter la rubrique Fiche de joueurs pour vous aider à dresser votre black-list et votre liste verte.