Comment éviter les matchs pièges en tennis ?

vilwix/ mars 11, 2017/ Articles/ 0 comments

 

On le sait, pour être gagnant sur le long terme en tennis, il faut bien choisir ses matchs et éviter les boules puantes. En effet, en fonction des cotes sur lesquelles vous choisissez de miser, une défaite pourrait ruiner deux ou trois paris gagnants. Dans les paris sportifs, et spécifiquement en tennis, ne pas parier sur les mauvais matchs, c’est déjà gagner. Voici un guide pour réussir à se faufiler entre les balles perdues.

Eviter de jouer à pile ou face

Certaines rencontres, notamment celles ou les cotes sont assignées de manière quasi égale entre les deux joueurs (1,77 pour l’un, 1,88 pour l’autre par exemple), sont très indécises. Trouver un vainqueur revient à lancer une pièce en l’air et à espérer que la chance sera de votre côté. N’oubliez jamais qu’en paris sportifs, la chance ne doit pas être un critère ou un élément sur lequel se reposer. A long terme, cela vous conduira à la perte.

Miser sur ce genre de match fera d’ailleurs de vous une vache à lait pour les bookmakers. En effet, si le joueur A possède autant de chances de gagner que le joueur B, les cotes devraient être au moins de 2 pour chaque joueur. Mais dans ce cas de figure, quelque soit le joueur sur lequel mise le parieur, le bookmaker sortira gagnant (puisqu’environ la moitié des parieurs auront misé le joueur A et l’autre moitié, lejoueur B).

Dites-vous bien toujours une chose lorsque vous analysez un match. Si cette rencontre a lieu trois fois dans la même semaine, le même joueur gagnera-t-il 3 fois la rencontre ? Si ce n’est pas le cas, fuyez ce match. Il s’agit d’un piège juteux tendu par le bookmaker…

Ne misez pas sur des joueurs pas fiables

Ayez toujours à cœur de tenir une liste noire (ou black-list). Celle-ci vous sauvera de matchs pièges. En effet, s’il y a des surprises en tennis, mieux vaut s’en protéger et s’en prévenir. Un bon nombre de joueurs sont habitués à venir récupérer un chèque, à jouer en dilettante ou a être connus pour être complètement lunatiques ou imprévisibles. Fabio Fognini ou Benoït Paire par exemple sont black-listés par un grand nombre de parieurs et de tipsters, et pour cause. Ils jouent quand ils en ont envie, peuvent balancer n’importe quel match à n’importe quel moment, choisissent leurs matchs, sont à fleur de peau, mais possèdent un talent qui leur permet de pouvoir également gagner contre n’importe qui si la motivation leur en dit, mais également si les étoiles et les planètes sont bien alignées.

Vous avez compris, fuyez les joueurs non fiables.

Sur ce site, vous pourrez consulter la fiabilité de chaque joueur, dans la rubrique Fiche des joueurs. Elle est calculée sur la saison précédente ou les saisons précédentes en fonction des résultats de chaque joueur lorsqu’il part comme favori des bookmakers. A chaque défaite comme favori, il perd des points de fiabilité, à chaque victoire, il en gagne.

Evitez les matchs trop « faciles »

Certains matchs peuvent vous paraître du pain bénit. Et les faibles cotes ne vous rebutent pas. Sachez néanmoins que c’est ce genre de matchs qui peut vous ruiner les combinés et qui renflouent les bookmakers. En effet, le tennis n’est pas avare en surprise, et cela pour plusieurs raisons. La motivation du joueur outsider est souvent plus importante que celle du favori. La pression peut miner le rendement de ce dernier et sur un match que vous n’analysez pas suffisamment, tout est possible.

Analysez la motivation des joueurs est également primordiale.

Sachez accepter la frustration

Une des grandes difficultés en pari sportif est d’encaisser les défaites. Mais une autre arrive juste après : la frustration, ou le fait de ne pas avoir osé placer un bet qui s’est avéré gagnant. Cela nous est tous arrivé, cela nous arrive à tous, et cela nous arrivera toujours. Il s’agit d’un aspect pas toujours agréable des paris sportifs mais qu’il faut savoir gérer si l’on souhaite être gagnant à long terme. En effet si vous cédez trop à la tentation du pari ou de la cote et que vous ne vous restreignez pas à jouer les paris que vous évaluez comme « sûrs », vous perdrez un grand nombre de paris, et les paris réussis seront noyés entre ces paris « fun » ou peu analysés qui gâcheront votre bilan.

Une autre méthode est d’attribuer un indice de confiance à chaque bet et de miser un pourcentage dédié de votre banquerolle en fonction. Mais avoir une série positive, sans encombre, ne fera que du bien à votre capital et à votre confiance.

Evitez les matchs WTA

Ceci fait l’objet d’un autre article. Mais les matchs de WTA sont souvent des matchs pièges, car ils n’obéissent pas à la loi mentionée ci-dessus. Si un match de tennis est joué trois fois dans la même semaine et qu’il conduit à chaque fois à un résultat différent, c’est qu’il est indécis. Or, les matchs de WTA, plus instables et plus indécis possèdent cette caractéristique. Le service des femmes étant moins puissant et moins létal que celui des hommes, les breaks y sont fréquents et un match peut aller dans un sens comme dans un autre.

Evitez les joueurs peu en forme et qui ont beaucoup voyagé

Même si un match s’avère intéressant et une cote juteuse, si le joueur sur lequel vous voulez miser a accumulé un bon nombre de matchs, qu’il a voyagé d’un continent à l’autre pour jouer un nouveau tournoi, fuyez ce match comme la peste. Même s’il est en forme en fonction des résultats, la fatigue accumulée se fera ressentir à un moment ou un autre. Si un joueur vient de remporter un tournoi le samedi et qu’il est en lisse pour un autre, dès le lundi ou le mardi , mieux vaut éviter de parier sur ses matchs. Entre fatigue et manque de motivation, les facteurs rédhibitoires sont trop nombreux pour prendre un risque.

 

Evitez les matchs bizarres

Avant même d’avoir commencé, certaines confrontations fleurent bon le piège et l’anguille sous roche.

  • Les matchs entre deux potes (Sock versus Granollers par exemple). Ces matchs peuvent être biaisés
  • Les matchs non télévisés. Les joueurs savent qu’ils ne seront pas observés et critiqués pour leur rendement ou leur jeu un peu trop nonchalent. Il n’est pas rare qu’un joueur ne s’investisse pas dans un match ou le lâche tout bonnement.
  • Les matchs entre deux compatriotes (notamment entre deux russes). Ce genre de rencontres donne parfois des résultats bizarres.

Si un match réunit ces trois conditions, fuyez-le d’autant plus.

Evitez de miser sur les finales

Dans les paris sportifs, vous entendrez souvent qu’ « une finale, c’est fait pour être regardé et pas pour être pariée ». En effet, excepté quelques matchs où des opportunités sont évidentes, les finales ont pour habitude d’être disputées et intenses. Sur un match tout est d’ailleurs possible et il n’est pas rare d’assister à des surprises. L’émotion et la pression peuvent également gagner lun des deux joueurs, et ce paramètre est impossible à analyser pour nous, parieurs.