Donald young

vilwix/ mars 28, 2017/ Fiche joueurs/ 0 comments

 


Profil  –  Activité


Nationalité: Américain

Date de naissance: 23/07/1989

Profil: Gaucher / Revers à deux mains

Derniers résultats


1er service
70
2ème service
51
Retour
33
Mental
63
Fiabilité
66
Terre battue
Gazon
Dur

Joueur de niveau moyen, mais extrêmement impliqué lorsqu’il joue sur ses terres, aux Etats-Unis, Donald Young est un tennisman assez atypique, tantôt médiocre, tantôt appliqué et performant. Il est souvent un casse-tête pour les parieurs et les bookmakers. Lancé dans le grand bain du tennis professionnel très tôt (15 ans), Young était annoncé comme le Nadal du tennis US.  En 2005, il est devenu le plus jeune joueur a atteindre la place de numéro un junior, à 16 ans et 5 mois, battant ainsi le record de Richard Gasquet. Avant de connaître de grosses désillusions et de redescendre sur terre. Critiqué par la presse Nord-américaine, le natif de Chicago a, en 2012, subi le triste presque record de 17 défaites consécutives, avant de se reprendre.


1er service: Le premier service de Donald Young n’est pas très puissant et cause peu de dommages chez l’adversaire. Il possède toutefois une techique particulière puisqu’il exerce une rotation de son épaule pour donner de l’effet à la balle. C’est cet effet qui, associé à la rapidité et à la précision, peut rendre le retour difficile pour l’adversaire.

Coup droit: Donald Young possède un coup droit de gaucher assez juste. Tout comme son service, il n’est pas très puissant mais il arrive à flirter avec les lignes du court et fait ainsi courir ses adversaires. Joueur créatif, Donald Young aime en effet faire excentrer ses adversaires à gauche ou à droite afin de leur mettre des balles hors de portée du côté opposé. Son jeu a pour objectif de placer le joueur d’en face dans une position incomode pour le manoeuvrer à sa guise. Le natif de Chicago exerce beaucoup de rotation sur la balle (« spin ») afin de gêner le plus possible son adversaire.

 

Mental: Donald Young possède un excellent mental.  Il gagne la plupart de ses tie-break et des troisièmes sets qu’il joue. La perte d’un set ne l’affecte pas et joue à fond chaque balle. Il réagit très bien à la pression et aux balles de break qu’il concède ou obtient. Il faut dire que le joueur américain passé pro très jeune a longtemps subi la pression des médias et de son entourage, à un âge très précoce, lorsque tous les yeux et attentes étaient rivés sur lui. Aujourd’hui dans ses coups de fond de court ou lors de ses montées au filet, Young est beaucoup plus sûr de lui, et tremble moins qu’auparavant, lorsque le monde du tennis américain scrutait ses moindres faits et gestes. Il a donc gagné en sagesse et sérénité et se sert désormais du public à bon escient.


 

Donald Young est un peu l’anti joueur américain. Son profil et son jeu n’est ni basé sur la puissance, ni sur son physique (à l’instar d’Isner ou Roddick par exemple).

Ne possédant pas un service létal, Young est facilement breakable et reste à la merci des retourneurs de qualité et des joueurs très à l’aise en fond de court.

Donald Young est capable d’enchaîner des jolis coups  droits enveloppés et  des fautes grossières. Le gaucher de Chicago est donc insaisissable et parfois imprévisible.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*